Malvoyant
Thème par défaut

Site de la CdC Médullienne

Suivez-nous sur Facebook !

Printemps 2018

L'adoption / ZIDROU et MONIN

Lorsqu'une orpheline péruvienne est adoptée par une famille française, la vie de tous est chamboulée. Gabriel va devoir apprendre à être grand-père, lui qui n'a jamais pris le temps d'être père. Les deux personnages vont peu à peu nouer des liens que même le vieux bourru était loin d'imaginer.

Le thème de l'adoption est très souvent traité du point de vue des parents qui doivent mener un véritable combat pour parvenir à recueillir un enfant. Cette bande dessinée évoque ces sujets, mais y ajoute une relation grand-père / petite fille qui ne vous laissera pas de marbre ! C'est un récit émouvant, avec de belles rencontres et des illustrations qui sonnent juste.

Mélanie (Médiathèque de Sainte-Hélène)

Pour en savoir plus, c'est par ici !

Juste après la vague / Sandrine COLLETTE

Il y a six jours, un volcan s'est effondré dans l'océan, soulevant une vague titanesque, et le monde a disparu autour de Louie, de ses parents et de ses huit frères et sœurs. Leur maison, fichée sur les hauteurs, a tenu bon. Mais les secours tardent à arriver et l'eau continue de monter... Ils ont bien une barque, mais la place y est insuffisante pour embarquer toute la famille. Il va falloir choisir entre les enfants.

Décidément, Sandrine Collette enchaîne les chefs d'oeuvre ! Toujours aussi juste dans les descriptions de situations extrêmes, elle signe un nouveau roman coup de poing. Elle manie aussi bien le suspense que l'émotion, nous happe et nous bouleverse jusqu'au dénouement final...

Christine (Bibliothèque de Listrac-Médoc)

Pour en savoir plus, c'est par ici !

La tristesse de l’éléphant / Nicolas ANTONA

Louis, un jeune homme un peu rondouillard, est orphelin. Il a grandi chez les jésuites et a vu ses camarades partir l'un après l'autre pour l'adoption. Il n’a pas vraiment d’amis, Louis est le souffre-douleur de tous.
Les seuls bons moments que connait Louis sont ceux qu'il passe dans le cirque Marcos qui vient planter son chapiteau dans un terrain vague de la ville. Là, tout s'illumine en lui, il sourit, il s'égaie, et puis il y a Clara, la dompteuse d'éléphants...

Attention, sortez les mouchoirs avant d'ouvrir cette bande dessinée aux illustrations sublimes. Cette histoire d'amour vous bouleverse tant elle sonne juste...

Mélanie (Médiathèque de Sainte-Hélène)

Pour en savoir plus, c'est par ici !

La revalorisation des déchets / Sébastien GENDRON

Dick Lapelouse se charge de vos ordures, il les élimine proprement et ne laisse aucune trace derrière lui. Confiez-lui le nom de la personne qui fait de votre vie un enfer, choisissez une manière de tuer dans un catalogue de plus de 300 pages, et pour un maximum de 250 € pièces et main d’œuvre, vous obtenez satisfaction !

Un roman léger et loufoque, pendant lequel on ne s’ennuie jamais !

Maylis (CdC Médullienne)

Pour en savoir plus, c'est par ici !

Sombre été à Bordeaux / Allan MASSIE

C'est l'été 1941. Dans Bordeaux occupé, le corps d'un homme assassiné est découvert dans un jardin public, et ce qui paraissait une enquête banale va conduire le commissaire Lannes dans les coulisses du vieux Bordeaux. 

Encore plus passionnant que le tome 1 ! Les personnages sont plus denses, plus attachants aussi. Le roman policier est bien vite supplanté par le roman de société dans ce Bordeaux de la guerre où le salaud n'est pas toujours celui qu'on croit... La fin nous laisse en haleine... Vivement l'automne !!

Marie-Agnès (Bibliothèque de Castelnau)

Pour en savoir plus, c'est par ici !

L’effacement / Pascale DEWAMBRECHIES

En 1952, Gilda, la trentaine passée, célibataire et institutrice dans un village, a ses petites habitudes et coule des jours tranquilles. Lors de la kermesse de l’école, une valse menée par Luis, un jeune parisien, va bouleverser sa vie. Une passion naît entre ce jeune homme et cette femme. Mais la guerre d’Indochine va les séparer…
Gilda va se laisser porter par la vie, s’effacer au nom des mœurs de l’époque, d’un amour.

De son écriture brève et précise, Pascale Dewambrechies raconte les tourments d'une femme dans ce roman mélancolique, émouvant et un peu dérangeant.

Mélanie (Médiathèque de Sainte-Hélène)

Pour en savoir plus, c'est par ici !

Au nom de ma mère / Hanni MUNZER

Alors que Felicity s'apprête à rejoindre une mission humanitaire, elle apprend par son père que sa mère a disparu. Elle la retrouve dans un hôtel à Rome, au chevet de sa grand-mère mourante. Felicity apprend un lourd secret de famille qui bouleverse sa vie et la pousse à enquêter sur ses ancêtres.

Une superbe saga familiale où les femmes jouent un rôle prépondérant. Elle nous plonge dans l'Allemagne de la guerre avec les horreurs quotidiennes du nazisme, dans un univers sombre mais sans lâcheté. Beaucoup de sentiments dans ce roman, courage, amour, révolte et esprit de vie.

Marie-Agnès (Bibliothèque de Castelnau)

Pour en savoir plus, c'est par ici !

Le dimanche des mères / Graham SWIFT

Dimanche 30 mars 1924, en Angleterre. Les domestiques ont leur journée pour rendre visite à leur mère, tradition oblige. Jane, la bonne des Beechwood, est orpheline. Elle projette de lire en ce dimanche ensoleillé. Lors du petit déjeuner de ses maîtres, le téléphone sonne, elle répond et change ses plans…

D'une écriture sensuelle et épurée, Graham Swift dévoile avec délicatesse la naissance d'un écrivain. Il place son intrigue dans une atmosphère singulière, où la jeunesse qui s'éveille à l'issue de la Grande Guerre s'éprend de liberté et se surprend à rêver d'un monde différent...

Mélanie (Médiathèque de Sainte-Hélène)

Pour en savoir plus, c'est par ici !


À consulter également